NUMÉRO UNIQUE 7j/7 – 24h/24
02 41 24 60 00
L’HOSPITALISATION
À DOMICILE ?
NOUS CONTACTER

Cette nouvelle offre a débuté le 26 avril 2022, avec un démarrage autour de 8 patients éligibles pour une prise en charge en rééducation à domicile par les Capucins, sous l’égide de l’HAD Saint-Sauveur. Les patients nécessitant des actes de rééducation (au minimum 5 par semaine) et pour lesquels une hospitalisation à domicile est possible pourront dorénavant bénéficier de cette nouvelle offre de soins.

Les Capucins ont pour mission de valider le projet de rééducation du patient en HAD par un médecin spécialisé en médecine physique et de réadaptation (MPR) de l’établissement. L’association apporte son expertise par une mise à disposition de professionnels pour assurer les séances à domicile : 2 kinésithérapeutes (40% chacun), un enseignant en activité physique adaptée (EAPA) (50%) et un ergothérapeute. (50%)
La prescription médicale de rééducation est assurée par un médecin MPR des Capucins et la coordination médicale est réalisée par l’HAD St Sauveur.
À terme, le projet des Capucins est de créer une unité « hors les murs » regroupant l’équipe mobile d’appui et d’expertise (EMAE) et l’HAD rééducation. L’EMAE intervient auprès de structures MCO (médecine chirurgie obstétrique) et SSR (soins de suite et de réadaptation) polyvalents pour aider et orienter sur des prises en charge en rééducation.

Naissance du projet

La volonté de créer un hôpital à domicile en médecine physique et réadaptation est née d’un besoin de territoire, où il apparaît que plusieurs prises en charge ne nécessitent pas d’hospitalisation conventionnelle mais peuvent relever d’une hospitalisation à domicile dans le cadre d’un parcours de rééducation coordonné par une équipe pluridisciplinaire.

Les objectifs de cette nouvelle offre sont les suivants :

  • Éviter les ruptures de prise en charge ou d’accompagnement des patients atteints d’affection du système nerveux et de l’appareil locomoteur,
  • Pallier au manque de place dans les établissements de soins de suite et de réadaptation (SSR),
  • Proposer une offre de soins adaptée aux besoins du patient,
  • Apporter une réponse à l’évolution de la filière de soins.

 

Zoom sur la première patiente prise en charge

Yvette, 93 ans, est la première patiente prise en charge dans le cadre de ce parcours coordonné d’environ 1 mois.

Elle accueille l’équipe de l’HAD-MPR sur son lieu de vie à l’EHPAD du Lion d’Angers, dans le but de retrouver la marche après un AVC contracté lors d’une chirurgie. Sa volonté a été remarquée et le soutien de tous les intervenants, ainsi que de sa famille, contribue à la réussite de sa récupération.

Cette dynamique permet également de créer du lien avec les professionnels de ville afin d’assurer la continuité des soins des patients qui en ont besoin et d’éviter au maximum une perte de chance.